Skip Links

Réfection du four no 1 d’Onça Puma

Des fours redessinés et reconstruits en un temps record (65 semaines)

Vale | Brésil | 2006-2010

220 000 tonnes par an

de ferronickel produites

53 000 tonnes

de nickel produites

2,2 millions

d’heures-personnes sans incident avec perte de temps

65 semaines

de travaux (jusqu’à la première coulée)

Défis

  • La fonderie Onça Puma est la première exploitation de ferronickel de Vale au Brésil, et l’une des plus importantes au monde.
  • Lorsque ses activités ont été interrompues par la défaillance de deux fours livrés par un autre fournisseur, nous avons évalué l’état de la fonderie.
  • Il fallait entièrement reconstruire le four à creuset et le système de transfert du calcinat en plus d’améliorer le procédé de manutention de la scorie et de mettre à jour le système d’eau de refroidissement.
  • En raison des importantes pertes de production, le respect des échéances et la fiabilité étaient des enjeux cruciaux.

Solutions urbaines

  • We provided engineering, procurement, and construction management services. Maximized the reuse of existing equipment with parallel engineering and fabrication activities to save time
  • Nous avons adapté notre conception de système d’attache au creuset existant. Un nouveau mécanisme à ressorts novateur nous a permis d’appliquer les forces d’attache nécessaires et de contrôler l’intégrité du four pendant d’éventuelles conditions de cyclage ou de perturbation.
  • Nous avons retiré la tuyauterie d’eau située sous le four et le système de refroidissement à l’eau de la paroi latérale inférieure, pour éviter les fuites de métal ou de scorie, ou les débordements, et améliorer ainsi la sécurité globale dans l’usine.
  • Des systèmes de surveillance et de commande ont été installés afin de faciliter la mise en œuvre de mesures correctives et de protéger l’intégrité du four en cas de perturbation ou de mise à l’arrêt.

Faits saillants

  • Ces travaux ont été exécutés dans un espace limité, à l’intérieur de la fonderie, en un peu plus d’un an (comparativement à trois ans pour le four d’origine)... un record mondial de rapidité pour un projet de cette nature!
  • Une production record de 24 400 tonnes de nickel a été atteinte en 2015.
  • L’économie de la communauté éloignée d’Ourilandia do Norte s’est rétablie.
  • Le projet a été exécuté dans les délais prévus selon un échéancier de 11 mois et dans les limites du budget.

Le projet en chiffres

Dépenses d'investissement annuelles de 219 millions de dollars américains selon un calendrier de 11 mois
Puissance élevée maintenue de 85 mégawatts
Four de 400 mètres carrés
1 200 tonnes de structures en acier
2 900 tonnes de matériaux réfractaires
270 éléments de refroidissement en cuivre
44 semaines de travaux (jusqu’à la première coulée)

Quel est votre défi?