Skip Links
Davenport Diamond Rail Grade Separation

Projet ferroviaire de saut-de-mouton du croisement de Davenport

Organisation de l'une des intersections de voies ferrées les plus achalandées en Amérique du Nord.

Metrolinx | Canada | Depuis 2017

Illustration imprimée numériquement la plus grande au monde installée sur le recouvrement mural extérieur de la voie surélevée

Projet de 240 millions de dollars canadiens

Défis

  • Le croisement de Davenport, l'une des intersections de voies ferrées les plus achalandées en Amérique du Nord, permet aux voies de la gare de North Toronto du Canadien Pacifique de croiser le couloir ferroviaire de Barrie de Metrolinx.
  • Le croisement actuel est très similaire aux intersections à quatre voies que l'on trouve sur la plupart des voies de circulation municipales, avec des feux de circulation qui donnent des indications aux trains comme ils le font pour les voitures.
  • Le projet consiste à construire un saut-de-mouton en élevant le couloir ferroviaire de Barrie (nord-sud) au-dessus du croisement de Davenport, ce qui éliminerait les conflits de circulation et la congestion des trains.
  • Ce projet est complexe sur le plan technique. Le chantier se situe dans un milieu urbain dense de Toronto et aura des répercussions sur un kilomètre de voie ferrée dans chaque direction, ce qui aura également une incidence sur le flux de circulation des rues de la ville. Il faudra travailler avec des droits de passage de 20 m (66 pi) de largeur, donc très étroits, ainsi qu'avec des immeubles de chaque côté du couloir.
  • Utilisation des méthodes appropriées pour l’établissement de l’ordre d’exécution et les travaux de construction dans un couloir ferroviaire utilisé dont le nombre de points d’accès et de zones d’entreposage temporaires est limité.
  • Respect des attentes des autorités compétentes en matière d’excellence en conception et de vision esthétique.
  • Respect des règlements administratifs locaux et régionaux, et acquisition et respect de tous les permis, approbations et accords requis.
  • Travail de coordination avec les entreprises de services publics tierces pour le déplacement des services publics.

Solutions

  • Prestation des services de consultation technique et supervision d’une équipe de projet multidisciplinaire qui comprend des ingénieurs, des architectes, des concepteurs de paysage urbain, des concepteurs d’éclairage, un consultant en art intégré et du personnel de soutien
  • L’équipe réalisera la définition, l’analyse, la coordination et la mise en œuvre des tâches d’ingénierie et techniques tout au long du projet.
  • Élaboration de la conception de référence pour une structure de voie surélevée de 575 mètres, des murs de soutènement aux remblais d’approches et des ponts, ainsi que pour les travaux ferroviaires, mécaniques, de génie civil, de drainage, d’installation d'énergie électrique, de signalisation et de services publics connexes.
  • Élaboration de la conception détaillée pour les travaux intégrés d’architecture, d’aménagement paysager, d’éclairage esthétique et d’orientation de cette aire publique.
  • Élaboration d’une conception de référence intégrée et complète pour le saut-de-mouton de la voie ferrée, et conception détaillée d’une aire d’agrément publique, d’éléments extérieurs et d’un sentier polyvalent passant à proximité et au-dessous de la voie surélevée.

Faits saillants

  • Le projet comprendra une œuvre d’art créée par un artiste de Toronto qui sera produite numériquement et installée sur le recouvrement mural extérieur tout le long de la voie surélevée de 1,4 km. Une fois terminée, cette œuvre sera la plus grande illustration imprimée numériquement au monde.
  • La conception intégrée comprend la « voie surélevée », une structure lisse et novatrice qui réduit l'impact visuel du projet, ainsi qu'un « couloir vert », une liaison piétonnière entre le sentier ferroviaire West Toronto Railpath et les pistes cyclables près de la future gare GO de Caledonia.
  • La construction sera terminée au moins deux ans plus tôt que si la nouvelle voie avait été construite dans un tunnel souterrain. La construction de voies ferrées surélevées plutôt que souterraines permettra de réduire l’impact sur le passage à niveau actuel et les perturbations à la circulation durant les travaux.

Le projet en chiffres

Coûts totaux de construction du projet d’environ 240 millions de dollars
murs de soutènement de terre stabilisés mécaniquement de 830 mètres aux remblais d’approches
2 ponts à travée en poutres à âme pleine de 25 et de 30 mètres
structure de voie surélevée de 575 mètres à travées multiples et à poutres caissons côte à côte doublement évidées, postcontraintes et moulées d’avance
passerelle de 30 mètres surplombant les voies du Canadien Pacifique et desservant les sentiers inclinés nord et sud pour assurer la qualité de la desserte des sentiers polyvalents.

Comment nous pouvons vous aider

Si vous avez un problème qui doit être résolu, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Nous joindre