Skip Links

ArcelorMittal Exploitation minière du Canada

Augmentation de la capacité de manutention et d'expédition du minerai de fer aux installations de Port-Cartier

ArcelorMittal | Canada | 2011-2014

Transport d'un engin de mise et de reprise au tas de

8 000 tonnes par heure

Mise à niveau

des convoyeurs existants

Installation de 5 nouveaux

convoyeurs

Défis

  • ArcelorMittal voulait augmenter sa capacité de manutention et d'expédition du minerai de fer à ses installations de Port-Cartier pour la faire passer de 16 à 24 millions de tonnes par année.
  • L'équipement de manutention du minerai devait être désengorgé, et la souplesse du système, améliorée, par l'ajout d'un nouvel engin de mise et de reprise au tas pour faciliter le stockage, la reprise et l'expédition du concentré de minerai de fer et du matériau d'alimentation de l'usine de bouletage à un rythme de 8 000 tonnes par heure.
  • L'usine devait être entièrement fonctionnelle pendant la phase d'exécution.
  • Un nouveau chargeur de navire devait être installé pour remplacer le chargeur existant au besoin.

Solutions urbaines

  • Le tracé du convoyeur principal de minerai existant a été modifié par la construction de deux nouveaux bâtiments abritant le système d’entraînement afin d'ajouter le la souplesse.
  • L’engin de mise et de reprise au tas existant, d’une capacité de 2 000 tph et le convoyeur connexe ont été démontés et remplacés par un engin de mise et de reprise au tas de 8 000 tonnes par heure et un convoyeur de reprise de 1 700 pieds de long et de 72 pouces de large.
  • L’ajout d’un deuxième chargeur de navire, d’une capacité de manutention de 8 000 tonnes par heure de minerai de fer ou de boulettes de fer au quai existant.
  • Le convoyeur d’alimentation du chargeur de navire a également été rénové par le remplacement du système d’entraînement et des poulies.

Faits saillants

  • La stratégie d'exécution a réduit au minimum les répercussions sur la production et permis à l'usine de rester pleinement opérationnelle pendant cette phase du projet.
  • La coordination avec les services de l'entretien et de l'exploitation et le déroulement d'autres projets sur les lieux a assuré une exécution sans anicroche.
  • L'assemblage de l'engin de mise et de reprise au tas a été effectué à Belle Dune, au Nouveau-Brunswick (Canada), et l'appareil partiellement assemblé a été transporté et mis à l'essai aux installations.
  • Le chargeur de navire a été assemblé et partiellement testé en Allemagne, puis transporté à Port-Cartier et déchargé sur les rails existants.

« Grâce à son professionnalisme, à son rendement et à son engagement, l'équipe de Hatch a grandement contribué à la réussite du projet d'agrandissement de Port-Cartier. Hatch a conçu des pièces d'équipement robustes et a géré la construction avec efficacité, ce qui a permis à ArcelorMittal Exploitation minière Canada d'atteindre sa cible de production de 24 millions de tonnes de concentré. »

René Lecler | Ingénieur principal, ArcelorMittal Exploitation minière du Canada

Le projet en chiffres

Coût en capital de 135 millions de dollars canadiens
Installation de 5 nouveaux convoyeurs

Quel est votre défi?