Skip Links

Augmentation de la capacité des terminaux de vrac Neptune

Mieux répondre à la demande mondiale de potasse

Neptune Terminals Limited | Canada | 2009-2011

Capacité nominale de 6 000 tonnes métriques par heure
Augmentation de 30 % de la capacité annuelle de production de potasse

Défis

  • La province de la Saskatchewan, au Canada, répond à 35 % de la demande pour la potasse vendue dans le monde.
  • Une grande partie de ce fertilisant minéral transite par Neptune Terminals, dont les terminaux de vrac multiproduits figurent parmi les plus importants en Amérique du Nord.
  • L’agrandissement était sans aucun doute nécessaire, mais l’emplacement, avec ses contraintes physiques, représentait un défi.

Solutions

  • Le projet réalisé en mode conception-offre-construction prévoyait le remplacement du culbuteur de wagons sur rail numéro un et de la courroie du convoyeur, ce qui a permis d’augmenter la capacité nominale à 6 000 tonnes métriques par heure.
  • Le système de convoyeur a été amélioré, nécessitant la modification de cinq convoyeurs et le remplacement d’un autre.
  • Le réservoir intermédiaire a été remplacé par un nouveau réservoir d’une capacité de 620 tonnes métriques en acier inoxydable avec tour de soutien.
  • Construction de deux tunnels, dont l’un s’enfonce à près de 11 m (35 pi) sous le niveau du sol, et d’une nouvelle passerelle routière d’une largeur de deux convoyeurs.

Faits saillants

  • À la suite de cet agrandissement, les corridors ferroviaires peuvent maintenant accueillir deux trains de potasse ou 340 wagons porte-rails en même temps.
  • Deux décharges à culbuteur encloisonnées et alimentées par gravité peuvent traiter quatre wagons porte-rails chacune. Deux entrepôts de grande taille peuvent accueillir environ 210 000 tonnes métriques de potasse et permettent le chargement de deux navires-citernes différents.
  • La potasse rouge et la potasse blanche sont entraînées dans des goulottes en cascade distinctes qui les déchargent « délicatement » dans la cale des navires, ce qui réduit au maximum les bris et la poussière.
  • En 2011, la société Neptune Terminals a manutentionné un poids record de 12,85 millions de tonnes métriques de marchandise et environ 7,2 millions de tonnes métriques de potasse.

« Nous avons surpassé notre record de manutention précédent de 12 % pendant la construction. Cette réussite n’aurait pas été possible sans les efforts de nos équipes d’exploitation, de maintenance et de construction. Nos investissements stratégiques dans notre terminal ont donné d’excellents résultats, car nos actionnaires et leurs clients profitent maintenant d’une chaîne d’approvisionnement fiable. »

Jim Belsheim | Président-directeur général, Neptune Terminals

Le projet en chiffres

Coûts de construction : 49,3 millions de dollars
La capacité annuelle de production de potasse de Neptune a augmenté d’environ 30 %, atteignant ainsi 11,5 millions de tonnes métriques.

Quel est votre défi?