Skip Links

Usine de traitement des eaux usées de Mid-Halton

Protection du lac Ontario et du méné long, une espèce de poisson menacée

Ville-région de Halton | Canada | Depuis 2010

Capacité maximale de désinfection aux ultraviolets de
438 millions de litres/jour

Digesteur anaérobie de 37 mètres
de diamètre; stockage et distribution de produits chimiques

Quatre nouveaux
clarificateurs primaires

Deux nouveaux
réservoirs d’aération

Défis

  • Des activités de nettoyage du lac Ontario, le 14e lac en importance au monde, ont été entreprises récemment parce que la pollution a presque complètement éliminé la pêche commerciale sur le lac.
  • Il fallait répondre à la demande et continuer de protéger les eaux du lac Ontario en augmentant la capacité de l’usine de traitement des eaux usées de Mid-Halton de 75 à 125 millions de litres par jour.
  • L’amélioration des ouvrages de dérivation de l’usine et l’installation d’un nouveau tunnel de décharge devaient tenir compte de la zone écologiquement fragile de Fourteen Mile Creek, que devait traverser le chemin le plus direct.
  • Il était important de protéger l’habitat que constitue cette zone pour deux espèces de hiboux et pour le méné long, une espèce de poisson que le gouvernement considère comme menacée et qui a besoin de bassins et de ruisseaux à faible débit sous des herbes et des arbustes en surplomb.

Solutions urbaines

  • Fourniture de services-conseils pour l’avant-projet sommaire de l’usine de traitement des eaux usées de Mid-Halton aux phases 4 et 5, y compris l’agrandissement des ouvrages de dérivation et de décharge et les importants travaux d’amélioration de ces ouvrages.
  • Conception 3D des ouvrages de dérivation pour permettre aux intervenants de bien visualiser le plan en cours d’élaboration.
  • Conception d’un nouveau tunnel de décharge parcourant 2,1 kilomètres sous terre et 4,3 kilomètres de plus sous l’eau pour atteindre un diffuseur immergé de 26 à 30 mètres situé sur les derniers 90 mètres du pipeline.
  • Acheminement du tunnel à travers la roche, sous une route importante et au travers de la zone écologiquement fragile, en faisant appel à notre précieuse expertise en technologies de construction de tunnels et en modélisation numérique.

Faits saillants

  • Le choix du plan final et l’alignement de la décharge ont exigé des efforts de coordination considérables avec le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario et avec l’organisme local de protection de la nature.
  • Nous avons démontré de façon très compétente que la conception et les méthodes de construction proposées permettraient de traverser la zone de Fourteen Mile Creek tout en protégeant l’habitat spécialisé du méné long.
  • Nos plans permettront de répondre aux besoins de la région dans un avenir prévisible tout en protégeant les eaux du lac Ontario et la nature dans les environs de la ville d’Oakville.

Le projet en chiffres

Coût de construction de 140 millions de dollars canadiens pour l’usine de traitement des eaux usées
Coût de construction de 90 millions de dollars canadiens pour le tunnel de décharge

Quel est votre défi?