Skip Links

Chaîne de montage finale d’Airbus

Qualité européenne, efficacité américaine

Airbus | États-Unis | 2013-2015

Une installation de 600 M$ US au parc industriel Mobile Aeroplex at Brookley
Première usine d’assemblage d’avions d’Airbus en Amérique du Nord
20 % moins de dépenses grâce aux réductions des coûts d’ingénierie

Défis

  • Un complexe d’usines d’assemblage de plusieurs bâtiments devait être construit dans le parc industriel Mobile Aeroplex at Brookley, comprenant des installations de production et les équipements d’infrastructures en vue de l’assemblage et de la livraison des avions A320.
  • Des installations d’assemblage d’avions économiques, modernes et technologiques ont été basées sur les normes européennes, caractérisées par des critères de construction très précis.
  • Des tolérances très exigeantes devaient être respectées pour tout, notamment des planchers très droits, des niveaux de température et d’humidité contraignants et l’installation de dispositifs de montage et d’essai uniques. 

Solutions

  • Partie des services de gestion du programme pour la conception et la construction du projet.
  • Les installations comprennent des usines d’assemblage d’avions, des hangars, des entrepôts destinés à la chaîne d’approvisionnement, des aires de stationnement et des voies de circulation pour les avions, de nouvelles infrastructures commerciales, et plus encore.
  • Permettre le montage et la livraison de quatre avions par mois, possiblement huit
  • Gérer, convertir ou afficher les spécifications et les normes de façon à ce qu’elles soient équivalentes à leurs versions européennes et les transférer dans un programme de travail efficace correspondant aux pratiques locales de construction.

Faits saillants

  • L’assemblage d’avions a commencé en juillet 2015 et la livraison du premier avion assemblé, un A321, a eu lieu en avril 2016 à JetBlue aux États-Unis.
  • Hangar pour la chaîne de montage finale : 19 525 m2
  • Hangar de phase finale pour essais en vol : 9 805 m2
  • Bâtiment de services (y compris les bureaux administratifs) : 2 778 m2
  • Un vaste réseau de sous-sols et de services essentiels souterrains aurait coûté trop cher. Les travaux ont donc été revus de façon à être situés au-dessus de la terre et à coûter moins cher.

“What counted was to be present in the United States. There are other less expensive places to build, but we feel at home here.”

Fabrice Brégier | Airbus

“There are efficiencies being in the US such as being in the dollar zone, and to be in key industrial areas of Europe, US, and China is part of our global strategy.”

Allan McCartor | Airbus Group, Inc.,

Le projet en chiffres

Coût de construction de 600 M$ US
Site de 53 acres

Ce projet a été exécuté dans le cadre de la coentreprise Hatch Mott MacDonald.

Quel est votre défi?