La galerie d’art contemporain de Hatch insuffle des solutions pour l'avenir

Afin de résoudre les problèmes d'aujourd'hui et de demain, l'ingénieur moderne doit pouvoir se servir de ses connaissances traditionnelles dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques, puis élargir leur portée, en s'inspirant de diverses influences. Cette portée élargie, conjuguée à une plus vaste perception du monde, nous aidera à trouver des solutions pour la société de demain.

John Bianchini, Président-directeur général de Hatch, explique : « Notre capacité à combiner notre sens des affaires et notre expertise technique à une réflexion qui dépasse le “côté droit de notre cerveau” nous permettra de devenir une organisation plus inventive et audacieuse, afin de contribuer à créer un monde meilleur. L'art nous inspire dans cette quête. C'est pourquoi nous intégrons actuellement une approche plus large du leadership en ingénierie dans nos programmes de perfectionnement du leadership. C'est ce que j'appelle la renaissance de l'ingénieur. »

La quête d'Odin (Odin's Journey), Abraham Anghik Ruben
Abraham Anghik Ruben, La quête d'Odin (Odin's Journey), Mississauga, 2017
Suivant cette nouvelle voie d'avenir, le 12 octobre 2017, M. Bianchini a accueilli des clients, des collègues, des délégués de la communauté et des partenaires autochtones au Centre d'exécution mondial situé à Mississauga, en Ontario (Canada), pour inaugurer la nouvelle galerie d'art contemporain de Hatch. L'exposition temporaire comprend trois œuvres du maître sculpteur Abraham Anghik Ruben, un artiste contemporain de descendance autochtone et récipiendaire de l’Ordre du Canada. Ses œuvres exceptionnelles sont inspirées de ses propres expériences et de son éducation, et soulignent l’importance des relations entre les cultures et les peuples européens et autochtones dans le passé, tout en rappelant l’influence des contributions contemporaines des peuples autochtones dans le monde moderne.

« Tandis que nous continuons de nous associer à nos clients pour nous attaquer à des problèmes difficiles, un principe demeure incontournable, ajoute M. Bianchini. Nous devons toujours tenir compte des points de vue des communautés dans lesquelles nous travaillons. Dans cet esprit, nous devons nous mettre au défi de penser différemment à la façon dont nous abordons les projets difficiles de nos clients. »

À l'avenir, la galerie d’art contemporain de Hatch appuiera d'autres artistes de la communauté et présentera leurs œuvres.

La galerie d’art contemporain de Hatch
Le Chef Stacey Laforme, le Président-directeur général de Hatch John Bianchini et le maître sculpteur Abraham Anghik Ruben lors de l’inauguration de la galerie d’art contemporain de Hatch.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Glenn Sakaki

Directeur mondial, Marketing et communications
Tél. : +1 905 403-4241
Courriel : media@hatch.com