Skip Links

Supervision du processus d’examen des rapports d’inspection de la sécurité des barrages

Ministère de l'Énergie et des Mines de la Colombie-Britannique | Canada | Depuis 2014

60

mines détentrices de permis

98

parcs à résidus inspectés pour assurer la sécurité du barrage

Défis

  • Selon les ordonnances de l'inspecteur en chef des mines de 2014, le propriétaire, l'agent ou les gestionnaires responsables des barrages de décantation doivent accélérer et terminer les inspections annuelles de sécurité des barrages (DSI).
  • Le classement des conséquences de rupture d'un barrage tient compte des incidences potentielles sur la population, l'environnement, les valeurs culturelles et l'infrastructure. Il est établi conformément aux lignes directrices sur la sécurité des barrages de l'Association canadienne des barrages.
  • Conformément à l'ordonnance, les mines pouvant entraîner des conséquences graves, très graves ou extrêmement graves en cas de rupture des barrages devront mettre à jour et à l'essai leurs plans de préparation et d'intervention en cas d'urgence, et présenter une étude d'inondation à la rupture des barrages.

Solutions urbaines

  • Hatch a aidé à examiner tous les documents soumis pour satisfaire aux ordonnances de l'inspecteur en chef afin d'assurer la cohérence et la conformité.
  • Un plan de participation des Premières Nations a été élaboré, des consultations avec les Premières Nations ont été coordonnées et 15 réunions avec 30 chefs et conseils des Premières Nations ont permis de faciliter les discussions sur les résultats de DSI pour les mines situées sur leurs territoires ancestraux.
  • Les résultats des examens de haut niveau, y compris l'information de base, la méthodologie et les analyses des données compilées, ont été résumés dans un rapport de synthèse.

Faits saillants

  • Des examens techniques de haut niveau des documents soumis ont été effectués par des ingénieurs professionnels agréés dans la province de la Colombie-Britannique pour chaque parc à résidus, conformément aux directives de sécurité des barrages du CDA, aux directives d'inspection de la sécurité des barrages du ministère et aux pratiques d'ingénierie acceptées par l'industrie.
  • Hatch a préparé un rapport qui résume les activités entreprises dans le cadre du mandat du contrat et formule des recommandations pour rationaliser les futurs examens de la sécurité des barrages. Les recommandations visent la création d'un cadre pour la réception des rapports, la gestion des documents, l'examen technique et la gestion de la mobilisation du public et des Premières Nations.
  • Hatch a également été retenue par le ministère de l'Énergie et des Mines pour examiner les inspections de la sécurité des barrages de 2015 et les lettres d'assurance de 2015 visant l'adéquation des fondations, les revanches et la compatibilité des filtres.

Le projet en chiffres

60 mines détentrices de permis
15 rencontres avec 30 chefs des Premières Nations et conseils de bande

Quel est votre défi?