Skip Links

Mine de charbon à ciel ouvert de Drayton South

Productivité accrue à coût moindre

Anglo American Metallurgical Coal | Australie | 2009-2014

5,95 millions de tonnes par année de minerai brut;

4,7 millions de tonnes par année de charbon thermique de la mine de la vallée de Hunter

Route de transport de 17 kilomètres

de routes de transport et de véhicules légers

25 mètres

pouvant soutenir de multiples camions chargés de minerai

Nouveau bloc d'alimentation haute tension de 66 kilovolts

et mise en réseau de tous les services sur le chantier

Défis

  • La division du charbon métallurgique d’Anglo American souhaitait tripler sa production d'ici 2020 tout en explorant les débouchés pour le charbon thermique afin d'exporter la production de son usine de la région de Hunter Valley en Nouvelle-Galles-du-Sud.
  • La mine de remplacement devait être intégrée aux activités et infrastructures existantes, avec un accès limité par l'exploitation minière actuelle.
  • Le projet était soumis à d'importantes exigences environnementales et relatives à la communauté en raison de la proximité d'installations industrielles et agricoles.

Solutions urbaines

  • Des études conceptuelle, de préfaisabilité et de faisabilité ont été réalisées, et un plan d'ingénierie détaillée et d'exécution a été mis au point. L’ingénierie de l’infrastructure de surface et de l’usine de préparation du charbon a été incluse.
  • La conception a été revue pour supprimer les installations d'empilage de charbon brut. Deux appareils de reprise ont pu être mis à niveau, ce qui a permis d'éviter la construction d'un nouvel appareil de reprise au coût de 20 millions de dollars australiens.
  • Un réaménagement, une consolidation de la taille et de meilleurs choix relatifs à l'approvisionnement local et outre-mer en conduites de polyéthylène haute densité (PEHD) pour le système de réticulation ont permis de réaliser des économies sur les dépenses en capital de l'ordre de 14 millions de dollars australiens.
  • À la suite de la modélisation du bilan hydrique, nous avons déterminé qu'il était possible de remplacer la construction d'un nouveau barrage par celle d'une série de bassins de rétention à faible coût au fil du développement de la mine, pour des économies de 4 millions de dollars australiens.

Faits saillants

  • La note d'examen attribuée par l'Independent Project Analysis à l'étude de faisabilité du projet de Drayton South est une des plus élevées qu'a reçues Anglom, soit un indice FEL de 4,75 (« Best Practical »).
  • Une recommandation visant la hausse de la capacité par l'élargissement de la courroie des convoyeurs de déchargement a été rejetée. La capacité de chargement a plutôt été améliorée par l'accroissement de la vitesse du convoyeur, ce qui a permis de conserver les courroies et les structures existantes et d'économiser 10 millions de dollars australiens.
  • L'accès au chantier était limité à un seul point d'entrée par l'exploitation existante. Nous avons ajouté des grilles actionnées à distance pendant la construction, une amélioration de la productivité qui a permis d'économiser de 5 à 8 millions de dollars australiens.
  • Pour le pont, le choix s'est arrêté sur une arche en acier laminé qui satisfaisait aux exigences en raison de la durée de vie limitée, pour des économies de 5 millions de dollars australiens.

« L'équipe de Hatch a fourni l'expertise et l'expérience requises pour un projet de cette nature. Elle a fait preuve de la souplesse nécessaire pour évoluer dans un cadre d'approbation réglementaire caractérisé par une grande incertitude en Nouvelle-Galles-du-Sud. »

Rick Fairhurst | Gestionnaire de projet en Nouvelle-Galles-du-Sud, Anglo American Metallurgical Coal

Le projet en chiffres

Déplacement de 5 kilomètres de routes publiques
Bloc d'alimentation haute tension de 66 kilovolts et mise en réseau de tous les services sur le site
Coûts d’investissement estimés à 500 millions de dollars australiens.
500 emplois conservés avec la transition vers la nouvelle mine

Technologies et services fournis

Charbon

Ingénierie



Quel est votre défi?