Skip Links

Intégration de l’énergie éolienne, de l’énergie stockée et du diesel à la mine Raglan

Alimentation d’une mine située dans une des régions les plus éloignées du monde

Glencore et Tugliq Energy Co. (Tugliq Énergie) | Canada | 2012-2015

Éolienne de 3 mégawatts fonctionnant à une température allant jusqu’à -40 °C

600 kilowatts et jusqu’à 

4 mégawattheures d’énergie stockée

2,4 millions de litres
de diesel économisé chaque année

Prix d’excellence environnementale
Vers le développement minier durable – 2016

Défis

  • Réduire les coûts en énergie, la dépendance par rapport au carburant diesel et les émissions de gaz à effet de serre qui sont associés à une mine en région éloignée.
  • Intégrer l’énergie éolienne dans le système d’alimentation de la mine de manière à maintenir la qualité et la stabilité du réseau.
  • Surmonter les difficultés liées aux conditions arctiques et à la grande variabilité de l’énergie éolienne.
  • Prouver que la technologie de stockage de l’énergie convient aux conditions arctiques et à une utilisation poussée de l’énergie éolienne.

Solutions urbaines

  • Ajout d’une éolienne pour la production d’électricité en réseau avec intégration du stockage aux groupes électrogènes diesel de la mine.
  • Évaluation de trois technologies : le volant d’inertie, la batterie au lithium-ion et l’électrolyseur avec pile à combustible et réservoirs à hydrogène.
  • Conception et mise en œuvre du microréseau de Hatch, qui surveille la demande en énergie éolienne et les variations de l’alimentation. Il commande de façon économique la charge et la décharge des unités de stockage de l’énergie en vue de réduire les variations de l’énergie éolienne et de remplacer la production au diesel.

Faits saillants

  • C’est le premier projet de ce type jamais réalisé.
  • Les étapes d’ingénierie et de construction ont été accélérées pour que les terminaux soient terminés avant la fin du court été arctique — le projet a été achevé en respectant le budget.
  • Nous avons collaboré efficacement avec les utilisateurs de la centrale responsables de l’exploitation des groupes électrogènes et des éoliennes pour maintenir la stabilité du réseau.
  • Les 18 000 heures de travail sur place se sont déroulées sans incident avec perte de temps.

Le projet en chiffres

Économie de 3,6 millions de litres de diesel réalisée grâce à l’énergie éolienne;
Émissions de gaz à effet de serre réduites de 10 000 tonnes
Énergie éolienne intégrée à 25 %
Disponibilité de 97 % de l’énergie éolienne

Quel est votre défi?