Skip Links

Prédiction du débit entrant pour la gestion des crues durant la construction du barrage de Muskrat Falls

Nalcor Energy | Canada | 2014

Collecte automatique de données et prédiction du débit entrant
Construction du barrage dans les délais prévus, à coût moindre
Amélioration de la sécurité des travailleurs sur le chantier du barrage

Évolution

  • Pendant la construction du projet hydroélectrique du Bas-Churchill au Labrador (Canada), Nalcor Energy devait gérer correctement l'établissement du calendrier sur le chantier.
  • Comme les débits de sortie à la centrale de Churchill Falls varient de 1 000 mètres cubes par seconde la nuit à 3 000 mètres cubes par seconde le jour, il fallait également prévoir avec exactitude les débits entrants.
  • Les débits de sortie influent de façon importante sur le volume d'eau au barrage de Muskrat Falls dans le cours inférieur du fleuve, et peuvent atteindre 6 500 mètres cubes par seconde au printemps.
  • Il fallait donc un logiciel pouvant à la fois gérer l'échéancier des travaux et prévoir avec exactitude les débits entrants, surtout au printemps.

Solutions urbaines

  • Le module Inflow Vista de Vista DSSMC a été configuré et étalonné pour ce cours d’eau.
  • La configuration comprenait six sous-bassins versants.
  • De plus, le débit d’évacuation des eaux de la centrale hydroélectrique de Churchill Falls en amont du fleuve Churchill compte pour une large part du débit fluvial à Muskrat Falls et est représenté dans le modèle.

Faits saillants

  • Le système Vista produit des prévisions du débit entrant en continu (mises à jour quotidiennement) et est utilisé pour réguler les débits du fleuve Churchill jusqu’à l’aménagement de Muskrat Falls.
  • On a aussi recours au système Vista pour projeter les débits de sortie et les niveaux d’eau au barrage de Muskrat Falls.
  • Pour ce qui est des prévisions à court terme des débits entrants, Vista offre un accès automatique en temps réel aux données hydrométriques et météorologiques et aux lignes de relevés d’enneigement ainsi que des prévisions météorologiques pertinentes.
  • Pour évaluer le risque d'inondation du chantier, des prévisions de débit entrant sont générées périodiquement à partir de données de température et de précipitations observées et historiques.


Le projet en chiffres

6 sous-bassins versants
Débit de pointe de 6 500 mètres cubes par seconde au printemps
Débit de sortie passant de 1 000 mètres cubes par seconde la nuit à 3 000 mètres cubes par seconde le jour

Quel est votre défi?