Décharge de l’usine d’épuration d’Ashbridges Bay de Toronto : innovations en matière de conception (« The city of Toronto’s Ashbridges Bay treatment plant outfall – Design innovations »)

Auteur(s) : A. Solecki, R. McMillan, J. Kempa-Teper, K. Fung
Présentation lors de la conférence « ATC/NASTT-NW Tunnelling and trenchless » de 2018 – 8 et 9 novembre 2018 – Edmonton, Alberta, Canada

Résumé

Situé à Toronto, le projet de décharge de l’usine d’épuration d’Ashbridges Bay vise à créer un nouveau tunnel de décharge qui acheminera jusqu’à 3 923 mégalitres d’effluent traité par jour (ML/j) vers le lac Ontario. La décharge comprendra un puits terrestre d’une profondeur approximative de 85 mètres et d’un diamètre intérieur fini de 14 mètres; un tunnel de 3 500 mètres d’un diamètre intérieur de 7 mètres creusé dans la roche de schiste; ainsi que des montants construits parallèlement au tunnel le long du diffuseur et qui s’étendront du dessus du tunnel jusqu’au lit du lac.

Le présent article décrit les solutions et les innovations utilisées pour répondre à certains de défis cernés à l’étape de la conception détaillée. Un programme d’instrumentation novateur pour le revêtement du tunnel en béton préfabriqué a été mis sur pied afin de recueillir des données pour mesurer l’incidence des déformations causées par le temps sur le puits et le revêtement du tunnel. Une méthode d’essai non destructif à des fins d’assurance de la qualité a été retenue pour repérer avec précision et efficacité les vides dans la roche à l’arrière du revêtement du tunnel. Des méthodes novatrices ont également été élaborées pour réduire les risques assumés par l’entrepreneur en créant une base de référence des conditions du lac et en intégrant celle-ci au rapport de référence géotechnique. Enfin, des systèmes et technologies d’aide à la conception ont été mis en place de façon novatrice pour accroître l’efficacité de la conception et assurer le respect de l’échéancier du projet.