Quatre stratégies en milieu de travail pour mettre en valeur l’exploitation intégrée

Par Alvaro Rozo | 5 décembre 2018

Une meilleure intégration des personnes, des processus, des renseignements et des entreprises nécessite des changements culturels, opérationnels et technologiques. Mais les efforts en valent la peine.

Les stratégies d’exploitation intégrée permettent de s’orienter vers un milieu de travail axé sur la collaboration, les données et l’accessibilité numérique. Un milieu qui permet de prendre des décisions plus éclairées grâce à des renseignements plus pointus, mais également d’attirer et de retenir les meilleurs talents.

J’ai été témoin des effets positifs des quatre stratégies en milieu de travail suivantes mises en place auprès de clients de divers secteurs d’activité :

1. Centralisation des salles de contrôle

La majorité des salles de contrôle des activités industrielles sont isolées les unes des autres et du reste de l’entreprise. Elles présentent souvent des normes et des processus différents, un fonctionnement mal synchronisé et un personnel inefficace.

Le regroupement des salles de contrôle en une seule plateforme d’exploitation centralisée élimine les cloisonnements coûteux, augmentant ainsi la visibilité et le contrôle dans l’ensemble de l’entreprise. Ces centres d’activité sont conçus pour fonctionner à distance afin de pouvoir s’établir soit près de la zone de production, soit dans les centres urbains, où il est plus facile d’attirer et de retenir les meilleurs talents.

2. Création des centres d’excellence

Les cloisonnements n’existent pas seulement sur le plan spatial, mais également stratégique. L’intégration de domaines stratégiques communs qui soutiennent la chaîne de valeur peut aider à réunir les talents et les ressources et ainsi assurer un rendement plus uniforme.

Une stratégie de collaboration consiste à créer des centres d’excellence qui favorisent l’uniformité des pratiques exemplaires et des processus. Cette approche permet à votre entreprise de tirer profit de son expertise dans différents emplacements géographiques, où se trouvent de nombreuses ressources compétentes. Vous pouvez créer des centres d’excellence dans de nombreux domaines de création de valeur, notamment la planification et l’ordonnancement, la gestion des actifs, l’optimisation des processus ou l’analyse.

3. Collaboration avec des partenaires externes

L’analyse d’un volume de données de plus en plus important devient plus difficile et plus critique que jamais dans l’acquisition et le maintien d’un avantage concurrentiel. Il exige l’application d’une science des données et d’une technologie de pointe ainsi qu’une expertise multidisciplinaire de l’industrie.

L’établissement de partenariats externes qui visent à collaborer et à exploiter des compétences au sein de plusieurs entreprises peut aider à obtenir des renseignements précieux et des gains d’efficacité allant au-delà des capacités internes d’une entreprise.

4. Numérisation de certains services

L’émergence des plateformes numériques a donné naissance à un nouveau modèle de travail qui met à profit des centres d’activité de rendement et d’innovation qui permettent de partager les connaissances et de fournir des services liés à l’équipement, aux processus et aux systèmes.

Ces plateformes numériques sont accessibles à distance par une pluralité de personnes et de services. Elles offrent une plus grande visibilité à la chaîne de valeur et permettent de gagner du temps en plus d’économiser de l’argent grâce à une meilleure répartition des talents et des ressources. Elles proposent également des occasions de créer de nouveaux modèles de services avec des partenaires externes.

La bonne approche dépend des goulots d’étranglement de la chaîne de valeur, mais toutes les entreprises se doivent de prendre des mesures en vue d’intégrer leur personnel, leurs processus et leurs renseignements. Ces stratégies en milieu de travail offrent une vue d’ensemble des gains de rendement et d’efficacité que peuvent réaliser les entreprises grâce à une exploitation intégrée.