Sur la route des produits de base : guider les projets miniers durables de l’avenir

Par Jan Kwak | 10 avril 2018

L’industrie minière se transforme rapidement, à mesure que les pays, les industries et les sociétés s’adaptent à des pressions jamais vues auparavant dans le monde. Les dirigeants actuels du secteur minier représentent la première génération qui doit trouver un équilibre entre les contraintes financières, sociales et environnementales de façon honnête, tout en apportant des solutions novatrices aux défis économiques méconnus des générations précédentes. À l’époque de la ruée vers l’or, les sociétés minières se préoccupaient uniquement du produit et du profit. Aujourd’hui, les sociétés minières doivent se faire les protectrices de l’environnement et les championnes des meilleures pratiques. Nous devons trouver des moyens de fournir les produits dont les sociétés modernes ont besoin, tout en continuant de trouver et de créer de la valeur à chaque étape du projet, en plus d’assurer l’équilibre entre les attentes des actionnaires, les attentes sociétales et la vitalité environnementale.

Les profits du marché et des actionnaires obligent généralement les sociétés minières à penser à très court terme. Leur vision s’étend ainsi au trimestre suivant ou aux cinq prochaines années. Cependant, l’héritage de ces projets miniers va bien au-delà d’une seule personne, d’un seul actionnaire ou d’un seul dirigeant : il s’étend sur des générations entières. Nous devons donc concevoir ces projets d’une tout autre façon.

Nous avons longtemps réfléchi aux moyens d’aider nos clients à atteindre ce nouvel équilibre. Au fil des ans, nous avons consacré beaucoup de temps et d’efforts aux technologies, à la façon dont elles peuvent optimiser les processus et les schémas de principe miniers. Mais nous voulions savoir comment nous pouvions générer de la valeur tout au long du projet d’une toute nouvelle façon.

Nous avons revu et analysé des centaines de projets miniers pour y repérer les points communs à l’origine de leur réussite. Nous avons déterminé les principes fondamentaux qui favorisent les stratégies de projet réussis, depuis la construction jusqu’à la fermeture, en passant par l’exploitation. Nous en avons tiré quelques conclusions, lesquelles, selon nous, seront déterminantes dans la réussite d’un projet minier à l’avenir.

Créer une valeur sociale concrète. Deux aspects clés permettent de déterminer si un projet sera réussi ou non sur le plan social : la confiance et l’identité. Le projet comprend-il des activités qui créent des liens de confiance avec la communauté et qui renforcent son identité? Il ne s’agit pas seulement du nombre d’emplois que vous pouvez créer, mais du capital social résiduel que vous laissez derrière vous, des années après la fermeture et la remise en état de la mine.

Génie de l’environnement. Les entreprises doivent maintenant tenir compte de leur impact sur l’environnement lorsqu’elles conceptualisent un projet minier. Elles doivent réduire au minimum leur empreinte environnementale et leur impact, et maximiser les avantages pour la communauté locale. Il nous reste à maîtriser à la perfection la façon de fermer et de remettre en état une mine tout en continuant de créer de la valeur pour la communauté locale. Nous ferons de notre mieux avec les projets existants, mais nos nouveaux projets nous offrent une toute nouvelle occasion. Dès la conception, nous devons déterminer comment fermer et restaurer le site de façon à ce que la communauté locale, l’environnement et les actionnaires en retirent des avantages.

Ces facteurs doivent devenir nos nouveaux points de repère, les points qui définissent la direction et le chemin que nous suivrons.

Nous avons déjà vu certains de nos clients connaître le succès en adoptant ces idées. Glencore et Tugliq Energy Co. se sont alliées pour installer une éolienne à la mine de nickel Raglan, dans le nord du Québec, au Canada. Si l’éolienne améliore la durabilité et réduit les émissions et les coûts pour Glencore en fournissant une solution de rechange au carburant diesel onéreux, elle pourrait également avoir une incidence déterminante dans le nord du Canada en ouvrant la voie à l’adoption de solutions d’énergie verte à plus grande échelle. Le projet repose sur la technologie exclusive de contrôleur de microréseau de Hatch visant à surveiller la demande en énergie éolienne et à réduire les variations de l’alimentation pour remplacer la production au diesel. C’est l’une des premières fois qu’un système de stockage d’énergie éolienne entièrement abouti et mis à l’essai a été mis en œuvre dans le Nord, démontrant ainsi qu’il pourrait être appliqué à l’avenir dans les communautés autochtones et d’autres exploitations éloignées dans des climats froids.

Notre rêve est d’aider les sociétés minières à adopter un tout nouveau paradigme pour leur exploitation. Celui-ci les guiderait stratégiquement dans la façon de concevoir les projets, d’exploiter leur mine et de la fermer en créant une plus grande valeur sociétale, environnementale et financière que jamais auparavant. Nous sommes convaincus de pouvoir y arriver et sommes impatients de relever ce défi.